ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
MOUVEMENT CONGOLAIS POUR LA DEMOCRATIE DIRECTE 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

les projets du mcdd

 
VINGT-CINQUIEME RENCONTRE DU MCR  
COMMUNIQUE FINAL  
 
Le MCR (Mouvement des Comités Révolutionnaires) a tenu dans la ville de Tripoli du 24 au 25 avril 2004 sa vingt-cinquième rencontre générale. Il a eu l’honneur d’accueillir au cours de ses audiences le frère leader de la révolution du Grand Al Fateh, le Guide Moammar Al Kadhafi, qui dans son discours d’ouverture, a expliqué et clarifié les tâches et les missions futures du MCR ; son programme d’action, sa place dans la société jamahiriyenne, ses responsabilités révolutionnaires pour asseoir le pouvoir du peuple et protéger la société jamahiriyenne, son attachement aux principes de la révolution et la concrétisation de ses nobles et grands objectifs.  
 
Les membres, participants à cette grande rencontre, ont pour leur part exprimé au Guide de la révolution, leur fidélité incommensurable à sa Pensée ainsi que leur attachement à son commandement. Ils lui ont réaffirmé leur disponibilité à s’investir et à se sacrifier pour les principes auxquels ils croient et pour les valeurs desquelles ils s’inspirent à partir de ses pensées condensées dans le LIVRE VERT.  
 
La rencontre s’est portée sur l’étude et l’analyse du discours du Guide dans le but de concevoir un programme d’action unilatéral et relever les indicateurs qui orienteront la marche du mouvement vers la bonne voie révolutionnaire.  
 
Les rencontres préliminaires qui se sont tenues du 2 mars au 7 avril se sont déroulées sous la base de profondes discussions et de débats intensifs dans les mathabas avant d’être ensuite acheminés aux différents groupes de travail pour la rédaction d’un communiqué final.  
 
Ces rencontres se sont tenues dans un climat de confiance, de fierté, de symbiose et de communion parfaite entre le mouvement et son guide, entre le grand peuple libyen et la révolution populaire du grand Al Fateh et de son Guide Moammar Al Kadhafi et surtout dans l’exaltation de la victoire de franchir tous les complots qui visent à fragiliser la révolution du grand Fateh, ses objectifs et son slogan, … et à travers une lucide compréhension des mutations internationales qui confirment l’importance de la solution jamahiriyenne à tous les problèmes de l’humanité, au moment où la lutte s’intensifie entre les forces de la dictature, de l’exploitation des peuples souverains ; ceci dans la ferme et profonde croyance de l’importance du rôle du MCR tant bien au niveau local, national qu’international.  
 
Dans son communiqué final, les partisans et membres du MCR présents à la vingt-cinquième rencontre du MCR sont parvenus aux présentes conclusions :  
 
1* Le MCR est fier de son leader, le guide Moammar Al Kadhafi. Il est conscient des mutations et des événements qui marquent le monde à l’heure actuelle et croit fermement à la philosophie révolutionnaire de l’Homme.  
Le MCR apprécie la vision héroïque du Guide ; du pressentiment à la prévention des événements à venir, son aptitude à gérer les forces tyranniques qui viennent en contre de ses concepts idéologiques : Ce qui lui a valu plus de crédibilité sur la scène internationale et consolidé son rôle de médiateur.  
 
2* Le pouvoir du peuple est un projet révolutionnaire que la révolution du Grand Al Fateh a consacré. Il est le choix unique du peuple libyen, choix auquel il s’y est adhéré fermement et le Mouvement des Comités Révolutionnaires, s’engage à l’asseoir, à le protéger et à le propager. Le MCR se donne pour mission de lutter contre toutes allégations extrêmes qui visent à soutenir la reproduction des régimes de répression à travers la propagande d’une culture capitaliste, partisane, sectaire et xénophobe.  
 
3* Le socialisme jamahiriyen est l’unique moyen pour édifier une société libre, vers la voie du progrès, de la justice et de l’égalité. Le MCR s’engage à bâtir une société des Associés libres, dans laquelle la richesse sera la propriété de tous. Il annonce le rejet et le bannissement du capitalisme, des politiques d’exploitation, de privatisation et du monopole du marché qui n’entraînent aux peuples que la famine et l’extrême pauvreté.  
 
4* La guerre génocidaire à laquelle le peuple palestinien fait face dans ses territoires (massacres de vieillards, femmes et enfants, errances, effusion de sang des civiles et innocents, assassinats, destruction des symboles de résistances palestiniennes, destruction des infrastructures) est la preuve la plus évidente sur la grossièreté, la brutalité, et la sauvagerie des bandes racistes et sionistes, et sur le danger qu’elles représentent dans la région et dans le monde.  
Les Comités Révolutionnaires réaffirment son soutien indéfectible au droit du peuple palestinien de lutter pour la libération de tous ses territoires et de retrouver chez-lui, la paix ; en indiquant que la solution historique réside dans la création d’un seul état où coexiste tout le monde. Un état qui garantit à tous, les mêmes droits politique, économique, et social sans tenir compte de la religion ni des croyances des uns ou des autres.  
 
Les Comités Révolutionnaires appellent les masses arabes à intensifier leur lutte en soutien au peuple palestinien, invitent les peuples du monde et les forces de droit, de justice et de paix à s’opposer aux crimes commis par les bandes terroristes sionistes contre le peuple palestinien et à soutenir la résistance palestinienne contre l’occupation.  
 
5* L’occupation, l’agression, le massacre, l’errance, la sédition sectaire s’associent aux allégations fallacieuses relatives à la liberté, à la démocratie et aux droits de l’homme sous lesquels se cache le néo-colonialisme.  
Le MCR condamne vigoureusement l’occupation étrangère de l’Irak et rejette toutes solutions hypocrites visant à préserver l’intérêt des occupants. Il appelle à l’évacuation rapide et sans condition du territoire irakien ; salue la grandeur des Etats ayant entendu l’appel du peuple libyen et celui d’autres peuples dans la reddition des forces de la coalition en Irak.  
Le MCR croit que la solution qui préserve l’identité arabo-islamique de l’Irak, l’intégrité territoriale et l’unité de son peuple réside dans l’instauration du pouvoir du peuple et ce, à travers des congrès populaires et des comités populaires permettant au peuple irakien de s’autogérer directement sans contrainte ni tutelle.  
 
6* L'intégration politico-arabe s’est effondrée et il est devenu impossible de concrétiser les aspirations des masses arabes. La dignité de la nation arabe est bafouée, sa lutte héroïque et son histoire glorieuse s’enlisent ; la ligue des Etats arabes est devenue une piètre expression de cette incapacité et une image à l’exemple de cet enlisement.  
Le MCR appelle à surmonter cette réalité dégradante par l’instauration d’une Union Arabe qui réunira tous les atouts pour construire une nation arabe solidaire à l’heure où partout dans le monde, de grands ensembles se consolident pour constituer un bloc unique.  
7* Faisant face à l’hégémonie et au néo-colonialisme des puissances capitalistes actuelles, le monde se forme en bloc continental. Le MCR, fier du rôle pionnier de son leader, père fondateur de l’Union Africaine, invite les forces révolutionnaires en Afrique et dans le monde arabe, à s’investir davantage pour achever la mise en place des institutions de l’Union Africaine afin d’accélérer l’édification des Etats-Unis d’Afrique.  
 
8* Le terrorisme des Etats, des organismes internationaux et des civiles constitue un danger pour la paix mondiale et la civilisation humaine. Le MCR est convaincu que le dialogue positif se fait lorsque tous les acteurs se situent sur une même longueur d’onde ; ce qui dévie tout recours à la violence et jette les bases d’une relation humaine juste et valeureuse.  
Le MCR saisit l’occasion, pour une énième fois, pour établir la différence entre le terrorisme et le droit sacré des peuples à combattre l’occupation. Il suggère qu’une conférence internationale soit organisée pour définir ce concept et différencier le terrorisme de la résistance légitime.  
 
9* Les progrès scientifiques acquis, la nature a été exploitée pour produire des armes de destructions massives qui menacent l’existence humaine et détruisent tout projet visant à l’amélioration de la vie sur terre.  
Au moment où le MCR rend hommage à la décision courageuse prise par la Grande Jamahiriya pour se débarrasser volontairement des matières et des équipements qui pouvaient produire des armes nucléaires interdites conformément à la grande charte verte des droits de l’Homme de l’ère des masses, adoptée le 12 juin 1988 par les Congrès populaires de base, interdisant la production et la possession d’armes atomiques, chimiques, et bactériologiques.  
Il invite les autres pays à suivre l’exemple libyen et se débarrasser sans plus tarder de leurs armes nucléaires. Il attire également l’attention sur l’arsenal atomique que persuade l’organisation de l’armée sioniste terroriste, déclare qu’il est prêt à se joindre aux organisations pacifistes et écologiques à travers le monde pour organiser des campagnes de sensibilisation populaires et internationales contre les armes qui menacent l’humanité.  
 
10* Les peuples ont, à travers leur histoire, consenti d’énormes sacrifices pour que l’Homme soit enfin libre, heureux et qu’il jouisse pleinement de ses droits naturels et fondamentaux, tels l’exercice du pouvoir, l’appropriation des biens, le savoir, le travail ainsi que le droit à la vie.  
Le MCR souscrit en faux contre toutes allégations qui minimisent et caricaturent ces droits. Il souhaite organiser une campagne populaire et internationale pour la préservation et la garantie de tous les droits de l’Homme conformément à la Grande Charte verte des droits de l’homme de l’ère des masses.  
Le MCR est solidaire avec les mouvements alternatifs, les verts, les forums sociaux internationaux et régionaux et les mouvements opposés au capitalisme, au néo-colonialisme, à la mondialisation et au racisme.  
 
11* Le développement des relations internationales et les rapports entre les peuples du monde requiert l'établissement d’organisations internationales fonctionnant sur de bases démocratiques fiables.  
Dans ce contexte, le MCR appelle à la nécessité de restructurer et de reformer l’ONU, le Conseil de Sécurité, et activer tous les établissements onusiens afin qu’ils soient au diapason des attentes des masses. Ceci favorisera notamment l’instauration de la paix, de la sécurité, de la stabilité, du développement des sociétés, et de l’égalité entre tous les peuples du monde entier.  
 
 
 
Le MCR est l’instrument de la révolution populaire… révolution pour des lendemains meilleurs, l’espoir des peuples aspirant à la liberté et à l’émancipation. En ce moment exceptionnel où, réunis pour une réflexion mure sur la pensée et la vision du Guide de la Révolution d’Al Fateh, le MCR rend un fervent hommage à l’Homme, pour sa pensée épique sur le concept de « Jamahiriya » et sur son expertise révolutionnaire, qui loin de tout polémique, prouve qu’aucune lutte n’est achevée, qu’elle ne fait que commencer.  
 
Le MCR est par là convaincu que l’ère du sous-développement, de l’injustice et de l’oppression est déjà révolue. Que la nouvelle ère est celle des masses qui verra naître des institutions jamahiriyennes.  
 
Le MCR conclura ses travaux par le même slogan :  
« En avant… Al Fateh pour toujours… et que la lutte révolutionnaire continue !!! »  
 
 
Tripoli, 25 avril 2004  
 
 
==================================== 
MOUVEMENT DES COMITES REVOLUTIONNAIRES CONGOLAIS  
 
www.mcdd.populus.ch E-mail: mcdd@lexpress.net Tel 218-21-3600660-Mobil 218-913218910 
LEVONS-NOUS ET BATISSONS LE CONGO 
------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
 
 
 
 
 
 
Le Congo C'est Notre Affaire 
 
Une réflexion sur la chronologie d'événements dans l'Etat Indépendant du Congo 
 
Quatre Etapes Psychologique qui dirige l'humanité 
 
Quatre saisons de l'Année 
 
Quatre catégories des groupes de personnes qui veulent diriger le Congo. 
 
 
- L'ère de Guerrier a commencé par le culte de Héros Physiquement Fort, 
 
- -L'ère Intellectuelle a émerge avec les premières inventions par une suprématie mentale marquée. 
 
- L'ère des Religions qui ont injectées des complexes de supériorité et Infériorité dans les esprits des peuples par la propagation des Histoires, mythes et paraboles. 
 
- L'ère des capitalistes poursuivent la commande par la richesse physique par l'acquisition des objets mondains.  
 
Le combat est l'essence de la vie parce que sans lutte entre force essentielle et la force statique aucun développement n'aura lieu, même une fleur doit lutter pour se développer hors de la terre et pour se lever vers le soleil. 
 
Là ou, il y a des richesses matérielles excessive, le sentiment de Que dois-je faire? Survient dans les esprits du peuple, certains deviennent fanatiques et des parasites sociaux, car ils ne savent pas ce qu'ils devraient faire et ce qu'ils ne devraient pas faire. 
 
La société Congolaise en tant une corollaire d'hétérogénéité des tribus, Ethnies, clans et races… est Une et Indivisible et à une culture qui s'exprime en tant de manières autour de nous. 
 
Il n'est pas possible de traiter un mal de tête en découpant la tête. 
 
Les congolais doivent-ils s'est demandés de ce qu'ils ont profités; 
 
- De la Domination Léopoldienne ( Colonisation) 
- De l'Indépendance et des guerres? 
- De la Démocratie ? 
- Des Accords et Tables Rondes? 
- De la conférence Nationale souveraine? 
- Des Partis politiques et Mouvements politico-Militaires? 
- Des Eglises Evangeliques? 
- Des Pillages et manifestations d'oppositions? 
 
La démocratie là ou l'Analphabétisme règne devient une farce, car les sentiments des hommes politiques militaires religieux au Congo,ont semés les graines de la Guerre d'inter espèce directement et les Graines de la guerre d'intra espèce indirectement. 
Les êtes humains sont tous les êtres sociaux. D'ailleurs la société moderne l'a rendu impossible pour rester loin des autres, personne ne peut éviter la responsabilité d'être un membre de la société et presque tous nous identifions notre besoin commun de rester dans un contact avec les autres. 
 
L'antagonisme entre les Groupe ethniques, tribaux, politico-économique religieux sont devenus une réalité fondamentale de la nation-Etat-congo. 
 
Depuis les années 1950 bien avant ça et jusqu'à nos jours voir les hommes politiques Congolais faire le tours du monde, signer les accords de paix, de coopérations, d'investissement économique, d'aide sociale, de financement, des accords Militaires, de la Sécurité d'Etat, à l'ONU, en Belgique,France, USA, CANADA, bref de l'Occident en Chine.. Tout ce manœuvre aboutisse à un fiasco, pouvons-nous demander la question de savoir pourquoi? Eh bien la réponse est simple, il suffit d'être maître chez nous  
 
Sur ce, Le Mouvement du comité révolutionnaire Congolais ( MCDD-CR). Branche extérieur Organise du 20 au 23 juin, le chemin de la paix pour le Congo. Sur thème principal << Paix est Vie>>. 
 
Comme objectif supérieur: 
 
_ Faire appel à la communauté Internationale que la solution aux problématiques Congolaise n'est d'ordre Militaire ou Diplomatique, mais c'est dans les palabres entre Congolais et ses voisins. 
 
-Prise de position Définitive et durable quand à la question qui nous divise, manque de dialogue entre nous et Personne n'accepte l'autre.. 
 
Donner à ce Congo, la Morale qui lui manque, l'Ethique et l'Esthétique qui lui font défaut. 
 
Nous avons qu'un seul instrument de la lutte est la force morale,spirituelle, puisque nous ne disposons pas d'une force physique et notre force économique ne valent à rien, il faut introduire la voix de la raison par la violence Morale. 
 
Ō Dieu, Faites que cette nation puisse vaincre: 
 
-Les ennemis de la Paix, 
-les ennemis de la Liberté. 
-Les ennemis des peuples congolais. 
-les ennemis de Dieu de nos Ancêtres. 
Dictons la raisons dans les diversités et les chaos. 
 
Dr Kongo Mabilama Innocent Emmanuel 
 
Coordinateur. Du MCDD-CR 
 
 
------------------------------------------------------------- 
 
TELEGRAMME AU GUIDE MOAMMAR EL- KADAFI 
 
A L'OCCASION DE L'ANNONCE OFFICIELLE DE SA DECISION DEVOTIONNELLE AU RENNONCEMENT DE S'ACQUITER DES ARMES NUCLEAIRES. 
 
 
 
Nous les membres fidèles aux principes philosophique de la troisième théorie universelle édictée par le frère et camarade Moammar El-Kadafi dans son Livre Vert; membres volontaires du Mouvement congolais pour la démocratie directe-comité révolutionnaire, à travers le congo et le monde: nous saluons avec courage et ardeur les péroraisons des discours du leader de la Grande jamahyria sur son entier volonté quand à la prise de la décision de s'acquiter des armes des destructions massive qui constitut une ménace dans le monde contemporain. Les filles et fils de la jamahyria et de l'Afrique ses réjouissent pleinement de cette conviction qui n'importe quel individu charismatique ou suffisament ambitieux ne peut accepter. En revanche, on ne trouve pas d'exemples, ou si rares. Nous avons reçu une onction Divine et ce la suffit à fonder notre légitimité. 
 
Nous pouvons évidemment nous faire l'écho du penseur de la grande jamahyria qui déclare d,un ton sentencieux que Le peuple gouverne. 
 
Le Mouvement congolais pour la démocratie directe-comité révolutionnaire veut s,assurer de sa mission noble de vulgariser la troisième théorie universelle à travers le monde avec force et dynamisme et mener une lutte exceptionnelle quand à l'aberration que souffre la démocratie de l'ORDRE MONDIAL façonner par le bloc-imperialiste-sioniste. 
 
Il est incocevable à juste titre de croire jusqu,à l'aube de 2004,il existe des chefferies sans pouvoir en Afrique et de part le monde, des personnes qui dirigent au nom des majorités, des gouvernements qui torturent leurs populations..Les distorseurs de la démocratie sont nombreux à tel point, nous devons être dynamique et inébranlable à nos aspirations missiologiques à travers le monde. 
 
<< A travers ce modeste voix l'Afrique est Un>> 
 
Mouvement congolais pour la démocratie directe-comité révolutionnaire, 
 
www.mcdd.populus.ch 
mcdd@lexpress.net 
 
Dr Kongo Mabilama Emmanuel. 
 
 
 
MOUVEMENT CONGOLAIS POUR LA DEMOCRATIE DIRECTE-COMITE REVOLUTIONNAIRE 
 
MCDD-CR 
 
 
Planing des activités. 
 
1. Présentation; 
 
Le MCDD-CR est un mouvement politico-culturel, des jeune congolais poussés par un sentiment nationaliste. L'idée de mettre sur pied ce mouvement révolutionnaire nous est parvenu, après avoir longtemp observé l'echèc des diffèrents courants politiques qui ont gouverné et continus à gouverner le congo jusqu'à nos jours, l'ignorance dans la quelle nos politiciens (dirigeants) ont plongés les peuples congolais jusqu'à le faire oublier son rôle principal de détenteur du pourvoir et source de toute légitimité. Ce pays qui connait l'histoire la plus triste de la planète ou la colonisation,l'esclavagisme,les dominations capitliste, impérialiste ... y règne encore, un peuple sans pouvoir, sans base culturelle et un peuple qui rêve son destin. 
Le mouvement congolais pour la démocratie directe,tire son fondement idéologique de la pensée philosophique de la troisième doctrine universelle: le pouvoir du peuple par le peuple. 
 
2. Objectif supérieur; 
 
Assurer le pouvoir du peuple congolais à travers les principes de la troisième théorie universelle. 
 
3.Objetifs spécifiques; 
 
*Assurer la préparation du peuple congolais pour la prise en main de sa destiné; 
*Favoriser l'instaurtion d'une nouvelle conception idéologique privilegiant l'interêt du peuple congolais. 
*Permettre une intégration effective de l'ouvrier(peuple) dans la gestion collective du pays. 
*Assurer l'avénement d'une societé basé sur la méritocratie,la non discrimination,l'égalité et justice, 
*Atteindre un chagement d'un style de vie par un changement de pensée. 
 
4.Stratégies d'actuation. 
 
*Alphabetisation fonctionelle de la masse laborieuse( communauté de base), 
*Conscientiser la masse pour jouer pleinement son rôle de détenteur du pouvoir et source de toute légitimité, 
*Formation des vulgariteurs idéologique; 
*Promovoir les séminaires, les colloques,les atéliers de travail sur les principes idéologiques universelle. 
* Atteindre tous les ressortissants congolais de l'étranger en différents pays d'Afrique. 
 
5.Structure fonctionelle du MCDD-CR 
 
Le MCDD-CR adopte l'organisation structurelle qui est du l'organe mère du comité révolutionnaire, c'est à dire, diriger par un cordinateur et une équipe des chargé de missions dans chaque zone ou région du pays et hors du pays. 
 
 
Fait à Tripoli, le 22-03-003; 
 
M,KONGO INNOCENT, 
Le Coordinateur. 
 
 
PROGRAMMES EN COURT. 
 
les MCDD, vise à promovoir, 
-le séminaire de sensibilisations dans les differents lieu et pays ou resident les congolais, 
-les attéliers de travail sur l'étude du livre vert et les principes de la troisième doctrine universelle. 
-Création d'un centre culturel Arabo-libyen à kinshasa project en court. 
- contact avec les diffèrentes colognies ou organisations des congolais del'étranger et ceux de l'intérieur. 
-le MCDD travail en partenariat avec les diffèrents mouvement des jeunesses du pays à travers le ministère du tutelle et le ministère de l'éducation nationale, 
en collaboration aussi avec les centre international de la civilisation bantou et autres... 
Méner des campagnes d'études idéologique sur cette nouvelle approche philosophique. 
-Le MCDD, dans programme, octroi les bourses d'études pour les membres qui veulent devenir des révolutionnaires. 

 

(c) mouvement congolais pour la democratie directe - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 12.10.2004
- Déjà 5080 visites sur ce site!